Information cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Espace privé

icone_gest_membre.png  Réservé aux membres du YCM

Demandez vos codes d'accès au webmaster

Dates à retenir
Fiches techniques

fermer Réglementation

fermer Les transmissions

fermer Carte Carburants

fermer Amitié sur l'eau

fermer Chômages 2018

fermer Numéros de téléphone indispensable

fermer Vignettes VNF

Nouvelles


sortie24mai2015.jpg

Articles du Républicain Lorrain des 24 & 25 mai 2015

Claude, agent de Voies navigables de France (VNF), a dû affronter une épreuve de force hier matin. Dès 9h, il s’est emparé d’une manivelle qu’il n’a pas quittée de toute la matinée. Il a tourné de toutes ses forces, parfois avec l’aide d’un plaisancier. Et il a ouvert puis refermé les deux écluses manuelles situées près du plan d’eau à Metz. Avant de répéter ces actions afin de pouvoir libérer le passage pour une centaine de navigateurs de la région de Metz.

Les membres du Yachting-club de Metz, basé à Scy-Chazelles, ont largué les amarres à l’occasion du dimanche de la Pentecôte. Au total, 150 bateaux ont navigué sur la Moselle. Pour la plus grande joie des plaisanciers… et des passants.

Une première depuis vingt ans

Partis tôt dans la matinée à bord de catamarans ou de vedettes hollandaises entre autres, les marins scygéocastellois ont suivi un itinéraire bien précis. En quittant le port de Scy-Chazelles, ils ont souhaité emprunter une route parfois oubliée. « Nous voulons passer par le plan d’eau de Metz ainsi que les deux écluses manuelles qui se trouvent à proximité sur le canal de Jouy », se réjouit Emmanuel Klett, président du Yachting- club de Metz.

Une première pour le club mais également pour cette partie du canal de la Moselle qui se situe au niveau de ces deux écluses. « Depuis dix-huit ans que je fais partie du club, je n’ai jamais vu personne passer ici », confie Norbert. « Cette séance est aussi l’occasion d’utiliser cette voie navigable : des investissements y ont été faits par VNF », poursuit le président de l’association.

Après s’être réappropriés les lieux – et en attendant d’être libérés des écluses – les participants peuvent profiter de cette route fluviale retrouvée. « C’est exceptionnel , s’émerveillent Yolande, Hélène, Thierry et Jean-François. Nous devrions y passer plus souvent. » Sitôt le plaisir de la traversée passé, le petit groupe note quelques améliorations à apporter : « Le système devrait être automatisé. »

Mais, il ne suffit pas de mettre le pied à terre pour faire travailler ses muscles. Les efforts sont également à bord. Équipés de leur gilet de sauvetage, Yolande et Thierry s’emparent des cordes et les tiennent fermement afin de stabiliser le voilier au moment de l’ouverture des écluses et de la montée de l’eau. « C’est un vrai plaisir d’être sur l’eau. On aimerait y rester. »

Le bonheur s’est également affiché sur les bords de la Moselle. Les promeneurs, joggeurs et vététistes de passage ont profité de l’animation. « Certains sont surpris de nous voir ici , avoue Norbert. Ils n’ont pas l’habitude. »

Une bonne surprise qui a duré une vingtaine de minutes. Le temps pour les navigateurs de s’extraire des écluses et de poursuivre leur chemin sur les eaux de la Moselle en direction d’Ars et de son écluse, où tous les participants ont pu se rejoindre.

Sécurité oblige : les gilets de sauvetage sont obligatoires pendant le passage des écluses

Gaëlle TOSTAIN.      


Présentation

Fermer Archives YCM

Tarifs du port

fermer Tarifs 2018

^ Haut ^